01 Oct

Pâtes à tartiner : faîtes le bon choix !

Pâtes à tartiner : Faites le bon choix!

Si les français sont réputés pour leurs vins et leurs fromages, ils sont également les plus gros consommateurs de pâte à tartiner du monde !

Qui n’a jamais succombé à ces délicieuses pâtes à tartiner à la noisette presque addictives et tant redoutées de toutes celles et ceux qui font attention à leur ligne ?

En effet, le sucre raffiné et la graisse constituent presque 70% des ingrédients de la plupart des pâtes à tartiner qu’on trouve dans le commerce… Ces pâtes à tartiner sont de véritables bombes caloriques et n’apportent absolument rien d’autre à l’organisme que des calories vides…

Heureusement certaines pâtes à tartiner sortent du lot… Voici les 3 grandes règles à suivre pour faire le bon choix !

Règle numéro 1 : Faites attention aux  mauvaises graisses !

Si la plus célèbre des pâtes à tartiner a si mauvaise presse, c’est en grande partie à cause de la présence de graisses hydrogénées, la pire de toutes ! En effet, l’ingrédient le plus décrié est sans aucun doute l’huile de palme qui en plus d’être composé d’acides gras saturés mauvais pour la santé cardiovasculaire, est néfaste pour la planète (déforestation) et pour les hommes (mauvaises conditions de travail dans les palmeraies). Pour contourner le problème de l’huile de palme, de nombreuses marques proposent des pâtes à tartiner à base d’huile de tournesol qui ont l’avantage d’être un acide gras insaturé mais l’inconvénient d’être trop riches en oméga 6 (pro-inflammatoire), déjà présent dans notre alimentation. Mieux vaut choisir une pâte à tartiner à base d’huile de colza, riche en Oméga 3 (anti-inflammatoire) mais à condition que cette huile soit bio et non hydrogénée !

Mais le best revient encore à choisir une pâte à tartiner sans aucune matière grasse ajoutée !

La Mandorle a ainsi relevé le défi en créant une pâte à tartiner  « Délice Noisette Chocolat » sans cholestérol! L’apport en matière grasse provient intégralement de fruits secs, riches en acides gras insaturés bénéfiques pour la santé!

Règle numéro 2 : Faites attention aux sucres raffinés :

Si les pâtes à tartiner sont si addictives, c’est en grande partie grâce (ou plutôt à cause) de la présence très élevée de sucres raffinés! En effet, dans 100g de pâte à tartiner classique, on retrouve 55g de sucres raffinés!  Pour faire simple,  lorsque vous en étalez une portion (environ 30 g) sur votre tartine, vous consommez directement près de 17 grammes de sucres soit l’équivalent de plus de 4 morceaux… Sans oublier qu’il est rare de s’arrêter à une seule tartine !

La Mandorle a opté pour un sirop de riz en poudre déshydraté qui diffère totalement d’un sirop de riz liquide classique beaucoup plus hydrolysé et ainsi plus glycémiant!

Comptez 29 grammes de sucres pour 100g de « Délice Noisette Chocolat », soit presque 2 fois moins qu’une pâte à tartiner classique!

Règle numéro 3 : Privilégiez une liste d’ingrédients courte mais avec une place importante dédiée aux noisettes!

Une liste d’ingrédients longue et avec des ingrédients aux noms compliqués témoigne d’un produit peu naturel, comportant un nombre certainement important d’additifs.

Choisissez donc  un produit avec la liste d’ingrédients la plus courte et la plus simple possible. Toutefois, si un ingrédient doit être généreusement présent, il s’agit de la noisette! On retrouve seulement 15% de noisette dans la plus célèbre des pâtes à tartiner !

Le Délice Noisette chocolat de la Mandorle comporte seulement 4 ingrédients: C’est un mélange intime à base de fruits secs (25% de noisettes!), de cacao  (15% de chocolat), de sirop  de riz et d’eau. La richesse en noisettes de cette pâte à tartiner apporte des bienfaits essentiels : acides gras insaturés bénéfiques, minéraux et vitamines de haute qualité.

Sans lactose ni cholestérol, sans soja, sans saccharose ni sodium ni aucune autre mauvaise surprise ajoutée, cette pâte à tartiner 100% naturelle s’inscrit comme alternative idéale aux préparations trop sucrées et trop grasses du marché, souvent très pauvres en nutriments.

Elle se conserve au froid après ouverture et se consomme sur des tartines, en pâtisserie ou à la cuillère pour les plus gourmands!

Bonus : La pâte à tartiner La Mandorle existe aussi à l’amande ! Du sirop de riz, des amandes et de l’eau, rien de plus! Cette pâte à tartiner  « Délice d’Amande » est idéale en tartine mais aussi en boisson! Il vous suffira de diluer une cuillère à soupe dans 150ml d’eau pour obtenir une lait d’amande gourmand et onctueux!

Régalez-vous ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *