14 Août

L’équilibre acido-basique: Pour un bien-être global

Un bon équilibre acido-basique est indispensable pour rester en bonne santé. Notre organisme est doté d’un système tampon permettant de maintenir cet équilibre et ainsi de brûler les excédents d’acides. Toutefois, de nos jours, en raison de nos mauvais habitudes alimentaires et du mode de vie stressant que nous menons, cet équilibre est rompu et notre organisme est trop souvent acidifé.

L’acidification de l’organisme, en provoquant une déminéralisation et un ralentissement de l’activité des enzymes,  est pourvoyeur de très nombreux troubles physiques et psychiques : Trouble articulaires, fatigabilité et frilosité, dépression, problèmes de dents et de gencives, perte de cheveux, ongles cassants, infections urinaire, problèmes de peau….

Quels sont les aliments acides et basiques?

Les aliments peuvent être classés en trois grands groupes : les aliments producteurs d’acides ( ou acidifiants), les aliments acides et les aliments basiques (ou alcalins).

Le but est d’obtenir un bon équilibre entre ces trois groupes d’aliments.
Si la quantité d’aliments acides et acidifiants est bien contrebalancée par l’apport d’aliments alcalins, les bases neutraliseront les acides sans que le système tampon n’ait à intervenir. Par contre, lorsque les aliments acides et acidifiants sont en excès , les acides pénètrent en grande quantité dans le sang. Les bases alimentaires nécessaires à leur neutralisation étant insuffisantes,  ce sont les minéraux alcalins prélevés dans les tissus qui devront être utilisés, ce qui conduit à une déminéralisation et à la longue à la maladie.

Il est donc indispensable d’inclure des aliments alcalins dans son alimentation. Sachez qu’il existe un tableau de classification des aliments acides et des aliments alcalins selon l’indice PRAL et en fonction de leur PH.

Voici la liste des aliments qui appartient à chacun des groupes :

Les aliments acidifiants ou producteurs d’acides: 

Les aliments acidifiants ne contiennent pas de substances acides et ne sont d’ailleurs pas acides au goût mais ils produisent de l’acidité lors de leur digestion. La viande par exemple, nécessite la production d’acides dont l’acide urique afin de digérer ses protéines.

Les aliments acidifiants sont : 

– Les Sucres industriels et tous les glucides : sucres raffinés, sirops, pâtisseries, chocolat, bonbons, confiture, aspartame, sirop d’érable…

– Les Boissons : café, thé, chocolat, vin blanc, champagne, cidre, alcool en général.
Les Céréales raffinées et produits dérivés, farineux avec gluten, pain blanc, pâtes blanches.

– Les Protéines animales et végétales (purines) : porc, veau, viandes rouges, abats, charcuteries, fromages, poissons : crustacés, anchois, sardines, harengs, truite, carpe, corps gras animaux, soja, lentilles, légumineuses, levures.

Les aliments acides :

Les aliments acides contiennent des substances  acides et sont acides au goût. Ils sont donc facilement reconnaissables : c’est le cas du citron, du vinaigre…,

Toutefois, chez les personnes qui ont une bonne vitalité, les aliments acides peuvent avoir une action basifiante.  Le citron par exemple, contient beaucoup d’acide citrique, mais cet acide est rapidement dégradé et éliminé par les poumons, laissant des sels minéraux alcalins (basifiant) dans l’organisme.

– Les fruits acides :  agrumes (citron, orange, mandarine, pamplemousse), baies (groseille, cassis, framboises, fraises), cerises aigres, prune, kiwi, ananas, abricot sec, pruneau sec , pomme acide (ac malique), rhubarbe, ananas, fruits verts, grenade, figues sèches, tous les fruits non mûrs.

– Les légumes acides : tomates cuites, cressons, oseillse et épinards cuits (car précipitation de l’acide oxalique, blettes , certains champignons (exemple bolets).

– Les laitages acides : petit lait, lait caillé, yaourt, kéfir, fromages, fromages blancs, petits suisses, chèvres 

– Les Condiments : poivre, vinaigre, sauce tomate, moutarde, cornichons, pickles, câpres, bouillon de viande, sel raffiné blanc 

Les aliments basiques ou alcalins :

Ces aliments sont riches en bases et ils ne contiennent pas ou peu de substances acides. La transformation de ces aliments par l’organisme ne libère pas non plus de composés acides. Ils auront ainsi des vertus alcalinisantes pour l’organisme (valables pour tous, indépendamment des capacités métaboliques de chacun). 

Les aliments alcalins sont :

– Tous les légumes (sauf ceux cités ci-dessus)

– Les pommes de terre (très utiles pour remplacer les céréales acidifiants, mais pas en friture!)

– La banane

– Le sarrasin

– Les herbes aromatiques

– L’amande : (à croquer ou bien sous forme de lait ou de purée!)

– Les fruits secs (sauf abricot )

Pour lutter contre l’acidose, il est donc nécessaire de modifier son alimentation afin de préserver ses réserves alcalines pour qu’elles ne soient pas sacrifiées par la présence en nombre supérieur d’aliments acides et acidifiants.

La consommation d’aliments alcalins doit être supérieure aux aliments acides. Il est donc indispensable d’inclure des légumes à tous les repas. En plus de faire baisser le taux d’acidité de votre repas, les légumes, grâce à leurs fibres, vont faire baisser son indice glycémique et augmenter vos apports en vitamines et minéraux!

Pour les intestins sensibles, pensez aux jus de légumes et aux graines germées, extrêmement digestes, alcalins et reminéralisants!

Petite astuce de grand mère toujours d’actualité pour lutter contre l’acidité : Diluez une cuillère à café de vinaigre de cidre dans un verre d’eau et buvez la préparation tous le matins à jeun! Ne vous fiez pas à son goût acide, le vinaigre de cidre aura un effet alcalin sur votre organisme! Cerise sur le gâteau : le vinaigre de cidre est riche en potassium et peut ainsi vous aider à réduire votre pression artérielle et votre cholestérol. Il facilite la digestion (idéal contre les reflux) et peut même vous aider à perdre du poids (en faisant baisser l’indice glycémique du repas).

Toutefois, une assiette de légumes assaisonnée avec du vinaigre de cidre ne sera pas suffisante pour lutter pleinement contre l’acidose! Pour une action globale, il est indispensable de penser à vous relaxer, vous reposer et à vous oxygéner!

Pour une action 100% basifiante, offrez vous une pause détente avec un verre de lait d’amande La Mandorle à siroter au calme et en plein air!

Rédaction : Brune VANNIER-MOREAU – Naturopathe 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *